Premier contact

 

 

9f810684Un jour, un matin peut-être je ne sais plus nous nous sommes croisés

Sur un site Internet que depuis longtemps je n'avais fréquenté

Le hasard a voulu que ton profil m'interpelle

Qu'hardiment je vienne te dire « bonjour moi c'est Muriel »

J'ai aimé les qualificatifs brefs et puissants te décrivant

J'ai aimé cette bouche tout aussi instantanément

Les mots ont fusé peu à peu ; nous nous sommes dévoilés

Quelques envies, quelques phrases entamés

Dans des conversations trop rares et trop brèves

Nous ont donné envie de plus de rêves

Au moment où j'ai vu ta photo dans le petit encadré

Mon imagination s'est mis à gambader

Cette photo j'ai osé alors te la réclamer

Depuis je ne pense qu'à ton regard,

Que j'ai isolé dans une part de ma mémoire

Nous avons des envies de rêver,

Du peu que nous parlons nous les découvrons

La magie des mots, la beauté du langage

L'ancien parlé, les temps révolus d'un autre âge

Un mot sur une envie, une action sur une sensation

Nous sommes dans cette même mouvance.

Je t'ai dit mon goût pour l'écriture

Quand je suis inspirée dans mes textes j'avance

Pascal tu es ma nouvelle muse

Tout de toi ou le peu que j'ai entrevue jusque là

Me donne envie d'écrire, de mettre des mots doux et tendres

Sur ce regard si profond qui m'interpelle avec force

Qui laisse tant espérer, qui promet tant de contentement

Ce regard qui invite au plaisir, au câlin, aux chemins détournés

Sous le couverts de mots anciens, de décors désuets

Comme une chambre à baldaquin, des chemises à jabot

Des bains chauds et des caresses sans fin.

Tout cela je vais essayer d'écrire, sur le papier couché

Mes plus intimes pensées avec toi en héros incontesté

Dans un décorum ancien, maître mot du ravissement

Dont je serai la victime consentante dans cet enchantement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.