Printemps

C’est le printemps voyons ! C’est la sève qui monte dit-on C’est l’excitation qui revient C’est le fantasme qui prend forme J’ai envie de toi, Putain que j’ai envie de toi De te voir te revoir encore et toujours Oui je sais c’est physique Oui je sais ça fait hystérique Ne m’en veux pas je suis comme ça Je t’ai dans la peau je n’y peux rien Je n’ai pas envie que ça passe Aucune envie que ça casse Entre deux rendez-vous mon désir vogue Vague à l’âme, vogue à tout va, vague déferlante Je jette mes mots bruts sur le papier J’ai tant envie de me jeter dans tes bras De sentir tes mains repartir en ballade Reconnaître des territoires oubliés

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×