Soumise

Ténèbres inquiétants, pensées obscures

Envies détournées, idées de luxure

Soumission légère, maître expert

Amour physique sur fort psychique

Telle est l'impression que tu donnes

Désir à vouloir que je m'abandonne

 

L'autorité et la douceur mêlées

Les questions inquisitrices

L'attitude si dominatrice

Tu te confies à petite dose

Pourtant je me soumet volontiers

Sans jamais frôler l'overdose

 

Je n'ai pas la règle de ces relations

Je suis novice en cette matière

Mais cela va t-il me satisfaire

Rester sous ta coupe pour te plaire

Et accepter cette tutelle

Devenir une élève sans condition

 

Sombres images, troublante incandescence

Soumission tout en délicatesse

Pour se diriger vers d'autres lieux

Vivre autrement dans d'autres cieux

Cette docilité nouvelle m'attise

Je peux l'entrevoir avec convoitise

 

Mon corps peu à peu s'ennuie de toi

Mes orifices sont tourmentés, quel émoi

Ta langue s'immisce dans ma pénombre

Et me transporte au bout du monde

Ton sexe en moi va et vient si loin

Mon corps de toi se remplit si bien

 

Ton corps m'attire dans ton lit

Ton esprit peu à peu prend le dessus,

Tes mots ont alors raison de moi

Tous mes sens sont en émoi

A tes pieds je dépose ma volonté

Humble j'attends un signe de toi

 

 

 

Ta bouche est pour moi un étrange sanctuaire

Le plus sacré de tes nombreux mystères

Je suis comme pendue à tes lèvres

S'immisce en moi peu à peu la fièvre

Guettant un geste caressant mon esprit

Enflammant  mon corps endormi

 

N'attendant que notre rencontre pour s'éveiller

A la douceur de tes mains, à la force de ton verbe

Ta volonté est si forte, ma soumission si latente

Qu'il peut se passer quelque chose d'étrange

Vient apaiser mes peines, réveiller mes fantasmes

Dominer ma peur et m'éveilleur au bonheur

 

Tu veux pas tes mots, par tes gestes éprouvés

Me faire crier de plaisir comme jamais auparavant

Je t'offre ce corps que je ne connais pas encore

Je soumets mon esprit à la force du tien

Ce que j'ignore peut-être au fond de moi

Tu agiras alors en révélateur, je m'offrirai avec bonheur