Ta volonté

Tes mains vers moi

Ton regard sur mon corps

La lubricité dans tes yeux

Que dois-je comprendre

A quoi dois-je m’attendre

Vais-je devoir me soumettre

Vais-je devoir obéir

Pour te donner ton plaisir

Le plaisir que tu prends

A me dominer, me diriger

Me subjuguer autant que ça

Je ne sais pas obéir

Mais pour toi que ne ferais-je pas

Jusqu’où n’irais-je pas

Me dépasser, m’oublier

N’être que plaisir et odeur

Formes et courbes sous tes mains

Sous tes doigts, sous ton regard si profond

A la merci de ta bouche gourmande

Dans tes yeux je me noie,

Dans tes expressions je m’interroge

Sous tes mains je suis terre glaise

Sous tes mains je suis malléable

Ma résistance fond comme neige au soleil

Mes repères sont dans le brouillard

Ma notion du bien et du mal a disparu

Devant toi je me présente comme nue

Que vais-je faire pour toi

Que vais-je faire de moi

T’obéir aveuglément, sans poser de question

N’être qu’une chose, un élément de satisfaction

Pour ton plaisir, ton unique volonté.