Tes mains

Tes mains, ta bouche, nos corps sur une couche

Telle est l’image que j’ai à l’esprit

La fureur de nos baisers, la fougue de nos étreintes

Telle est l’impression qui me saisit sans crainte

La brièveté de nos rencontres

La rareté de nos rendez-vous

Est toujours compensée

Par un plaisir renouvelé

La sensualité nous étreint

La sexualité n’est pas loin

Les confidences pointent leur nez

Un doux climat s’est alors installé

Ce moment est hélas fugace

Le temps ne nous pardonne rien

Le sablier s’écoule, inexorable

Rendant nos rendez-vous si formidables

Je suis une muse pour toi

Tu es fontaine de jouvence pour moi

J’aime l’attrait que j’exerce sur toi

Tu aimes l’expérience que j’ai pour toi

×