Trio

Trio

 

Le hasard fait bien les choses pour le coup. Un séjour solitaire parisien se combine avec un de vos déplacements. Nous convenons donc de nous voir en toute liberté et pour le coup dans un lieu libertin. Depuis le temps que nous y faisons allusion, allons donc au Moon. 

Vous m’avez dit, Muriel surprenez moi. Je viens donc accompagnée. Mick sera donc « notre » compagnon de jeu pour l’après-midi. Je lui ai parlé de vous, un peu, beaucoup, il est mon confident « lubrique » depuis bien longtemps et nous avons testé la petite sœur de ce club, Bd Sébastopol un après midi de juin, il y a quelques années et ce, en égal, pas question de soumis pour le coup. Je ne me sentais pas de jouer à la Domina en fait. 

Bel homme, très bien éduqué, très frustré et ouvert à tout et très bon amant de surcroit. 

Vous m’avez donné quelques instructions par mail. Nous venons tous deux entièrement épilés et vous nous attendrez déjà sur place dans un salon privé. 

Tous les deux un peu inquiets mais excités nous arrivons. Badge, paréo, préservatifs. L’entrée est déjà réglée vu le salon réservé. Nous sommes guidés au vestiaire privé. Je rentre dans la pièce la première. Un rapide coup d’œil dans la pénombre, sans mes lunettes, dans le flou le plus total me font pourtant distinguer rapidement quelques détails qui augurent d’un moment intensément sexe. 

J’y vois une croix de St André, un banc avec quelques ustensiles. Masque occultant, menottes, cravaches, collier, laisse, au sol, une paire de talon démesurément hauts, une tenue en latex et d’autres choses que je ne discerne pas… 

Vous me lancez un regard si..intense que instantanément je m’avance jusqu'à vous. Je suis nue, je baisse les yeux, d’un doigt vous me relevez le menton, un échange profond de nos regards et vous posez vos lèvres sur les miennes pour un baiser l’espace d’un instant doux et amoureux pour immédiatement faire place au baiser impérieux, autoritaire, fouilleur, de mon Maître. 

Vous me demandez de vous présenter l’homme qui patiemment attend, regard baissé. Il est soumis de nature. Je vous parle donc de ma surprise. Vous me félicitez une fois fini mon exposé. 

Vous voilà donc avec deux soumis.

Je dois tout d’abord enfiler la tenue et les escarpins avant toute chose.

Tenue noir latex entrejambe trouée bien évidemment, jambes gainées et seins dehors, talons très hauts et j’ai un peu de mal à marcher avec, mais là n’est pas le but je me doute bien.

Des miroirs tapissent la pièce principale. Je me regarde rapidement, Vous me dites de justement de bien me regarder. Toujours ce détail d’avoir confiance en moi, de ne pas me déprécier, de ne pas douter de ma sensualité qui là, pour le coup, est poussée à l’extrême. Et en effet, là encore, je me trouve belle, désirable et terriblement sexy. Dans mon soupir, vous comprenez tout et venez me le confirmer par un long baiser qui me fait fondre.

Mick nous observe et je le vois déjà dur et en attente. Vous lui avez ordonné de s’agenouiller mains sur les genoux, il s’est exécuté.

Vous venez me mettre le collier, il est beau, je n’aime pas trop les colliers qui font collier de chien, celui là est vraiment à mon goût. Il le sait. Un véritable cadeau, comme une récompense avant l’heure où pour me montrer la valeur que j’ai à vos yeux.

Vous y accrochez la laisse et me menez ainsi jusqu’à la croix. Docile et excitée je vous suis pas à pas. Un par un mes membres sont entravés. Je suis écartelée, impudique, à votre merci, et pourtant si attirante, si belle, si sexy comme soumise, sont les mots que vous glissez à mon oreille. Véritable dopant, je relève la tête et vous envoie un regard allumeur. Un tsss tsss tsss en réponse me fait comprendre que non, ce n’est pas le moment, et qu’au contraire mon regard je dois baisser. Vous, nu, lisse, bronzé, beau comme un dieu, mon Dieu, mon Maître, me regardez fixement, me détaillant, trouvant mes seins bien enserrés mais timides. Qu’à cela ne tienne, vous les pincez, fortement, direct.

Je laisse échapper un cri vite réprimé par un mot de votre part. Mick n’a toujours pas eu l’autorisation de bouger mais je le sens trépigner d’impatience et d’excitation de rester ainsi. Un doigt vient tester mon humidité. Et bien entendu je suis déjà trempée, chose que vous appréciez toujours au plus haut point. Et vous me le faites savoir tout en me glissant votre doigt plein de ma mouille à lécher.

Mick viens laper ma soumise dites vous d’un coup. Humble il vient, il obéit et il s’applique. Je me tortille attachée ainsi mais je n’en savoure pas moins la caresse buccale dont je fais l’objet et je suis sous votre regard et j’aime ça. Je vous vois prendre la cravache. Je m’interroge, sans peur, quoique..n’ayant jamais été confronté à ce jeu pervers et libertin je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. La cravache tombe sur mes cuisses puis sur les fesses de Mick. Tous deux sursautons sans pour autant nous rebeller. Cela lui fait lécher de plus belle et moi m’ouvrir d’autant plus. Vous adoptez un air satisfait. Je ne dois pas jouir sans votre accord.

Donc vous vous posez contre ce qui nous sert de lit et je vous vois alors faire d’un geste sans équivoque qui mène la bouche de Mick sur votre queue dressée. Pour le coup je suis jalouse, elle est à moi me dis-je, elle est pour moi, mais pas en cet instant. Un regard de votre part, un échange sans parole et vous avez compris. Sans me quitter des yeux, vous me dites que vous allez baiser sa bouche et vous espérez qu’il sucera bien la queue du Maître aussi bien, aussi divinement que moi…Je vous le souhaite silencieusement, uniquement pour votre Plaisir. Vos yeux ne quittent pas les mien pendant cette fellation.

Sur le point de jouir vous vous retirez de sa bouche, et vous venez inonder mes cuisses et mon sexe C’est chaud, c’est un hommage dont je suis fière et je vous vois, surprise vous accroupir et venir lécher votre sperme mêlé à ma mouille. Mick regarde cela en se caressant comme vous lui avez ordonné.

Puis vous m'embrassez. Mêlant  votre jus ma mouille et nos salives. C'est  un acte  que je trouve  très sexe et très  "cochon".

Il  s'approche  et chacun embrasse l'autre.  Quand vous l'embrassez il reste saisi mais au vu des mains que vous posez sur ses fesses et son sexe il s'abandonne bien vite. Je reste médusé de vous voir l'un  contre l'autre à vous embrasser et vous caresser. Il n'a tjs pas joui et son érection en devient douloureuse. Tu lui dit alors de s'allonger sur le lit.  Je reste spectatrice  votre sperme coulant sur mes cuisses par petit filet encore.

Tu es contre lui et tu le prends en bouche pour un fellation qui lui arrache des soupirs de plaisir.  La votre reprend de plus belle car vous le sucez et autant que faire se peut me regardez. J'aime  ce moment où vaincu je suis passive.  Timidement il vous caresse.  D'un  geste vous bougez de sorte à lui mettre votre sexe en bouche. Il est si excité car lui aussi me voit prisonnière et spectatrice de votre délire, qu'il  ne proteste pas et s'exécute  dans une fellation. Ce 69 est inédit pour moi et il est si beau. Mon maître  et un ami cher qui s'aime sans retenue sans tabous.

Vous choisissez de jouir dans sa bouche et lui dans la vôtre.  Nos bouches viennent alors se mélanger. 

Mick au repos vous venez me détacher  pour me faire quelques pas du bout de la laisse. Je suis un peu ankylose  Je reprends position sur la croix  mais sur le ventre. Mes fesses exposées  à vos envies lubriques. Le bandeau vient compléter le tout. Je sais je sens ce qui va m'arriver  je l'attends  sans doute et sans me l'avouer.  Je ne vois donc pas que Mick se caresse. Je ne vous vois pas prendre la cravache.

Je l'entends fendre l'air  et ne m'attend pas à  ce qu'elle cingle si fort .

Une question.  Safeword ?  Stop. Ok.

Les coups redoublent mais tjs savamment distillés de caresses apaisantes. Je résiste  comme je peux à la douleur et  me concentre  sur le plaisir de la caresse et sur le contentement que vous Monsieur en retirer.

Mes fesses  rougissent ne sont plus roses.

Je sens la cravache s'insinuer dans  mon sillon fessier.  Mon anus transpirer et s'ouvrir. .un doigt impérieux  vient l'explorer  je me cambre.  Puis le doigt s'en va et la je sens qq chose vibrer  contre  ma peau puis  s'enfuir en moi. Un gode  vibrant.  N'ayant  jamais testé je suis surprise puis vite conquise par ces sensations nouvelles. Je demande l'autorisation  de parler. Accordée.  Envie pressante en vue. Vous n'hésitez pas. Mick va se rendre utile et s'allonger entre mes jambes pour une douché dorée cible sur sa queue tendue. Je le suis un peu mais j'ai  trop envie  et me laisse vite aller qd le signal se fait.

Son érection se décuple  et je jouis d'une force et assez bruyamment ce qui est assez inhabituel chez moi. Ce pourquoi vous me félicitez chaudement.

Je jouis  rarement  du cul même si cela m'est  arrivé  de façon rarissime.

Vous me détachez  dans un premier temps.  Mick va se laver et avant doit laver le sol. Nous le laissons pour un très court moment  de tendresse.  Une étreinte  amoureuse très fugace mais très intense. Des mots sont chuchotés. Sans vous occuper de Mick. Jr souffle assise sur le lit et me relève bien vite qd vous me montrer des cordages. Je suis  à nouveau  positionné dans la pièce grâce à la laisse. J'ai  levé  la tenue. Je dois rester bras et jambes tendus et écartés. Mick me remet le bandeau et je sens sans savoir trop comment les cordages sur mon corps et je devine des nœuds savamment positionnés à des endroits bien précis.

Mick prends  des photos par étapes. Il faut que je découvre  cela..mais plus tard..un autre jour. Encordée je suis amenée  au mur et je me sens légèrement  décoller du sol. Je pourrais  avoir peur mais la confiance que j'ai en vous m'en empêche.  Mick devient votre complice.  Votre adjoint. Il va cependant  déchanter quand vous le positionnez face la croix.  Vous levez mon bandeau et je me découvre. .effarée du rendu visuel  mais mon entrejambe bien humide et mes tétons bien dressés  sous les pinces encore présentes.

Je vous vois alors fesser Mick.  De plus en plus fort. Lui arrachant cris entre douleur et plaisir.  Mais au vu de son érection le plaisir l'emporte visiblement.

Vous le laissez ainsi meurtri et sur le point de jouir pour venir vers moi. Une poussée de cordes je me balance doucement au dessus du sol. Mon entrejambe à  l'horizontal est face à votre  sexe. Vous me prenez ainsi. Au rythme  de cette  sorte de balancelle je viens m'empaler. Sensation totalement étrange  mais trop bonne. Vous ne maîtrisez que la corde et votre sexe entre et sort de moi comme attiré par un aimant. Mick ne voit rien. Entend tout. Puis une idée vous vient.  Vous actionnez une poulie et je retouche le sol. Je dois attendre. Vous allez retourner Mick le remettre en croix face à moi. Vous me changer de point d'attache.  Plus près de lui. Et me revoilà dans les airs. Seins tendus vers le bas. Tjs enchaînés.  Et me voici à nouveau à hauteur d'entrejambe de votre sexe et de sa bouche. Je vais le sucer  et son sexe va s'empaler dans ma bouche au rythme  de vos va et vient.

Une fois le rythme pris.  La cadence me transporte...Chacun jouit en moi et j'avale son  sperme gourmande en me fais pilonner et je crie de plaisir la bouche encore pleine. 

Détachée j'ai le droit  à un verre et une douche rapide. Je vous entends parler ensemble en comprendre vos propos.

Qu'importe  je reviens  le sourire aux lèvres.

Me revoici en laisse. A quatre pattes sur le lit. Vous regardez  bras croisés et sourire un brin moqueur. .Mick vient derrière moi. Plante son sexe en moi dans mon ventre. J'avale le votre. Gourmande appliquée  amoureuse je vous lèche. Vous mordille  vous gobe. J'aspire  je salive je suce. Vous adorez cela je le sais  et là je le sens. Ma bouche se baisse pour lécher et gobé une à une vos bourses qui se tendent...Ma langue lèche juste après  appuie  dessus je vous sens avancer et vous cambrer. Pas évident ainsi  j'ai une envie . . un regard  complice et je comprends que nous avons la même.  Vous vous allongez  contre le mur. Jambes repliées ce qui me permet alors avoir accès et à votre sexe et à vos fesses. Je ravale votre sexe je joue avec ma langue et puis je viens lécher là  juste là. .en dessous des bourses pour arriver  à vos fesses. A ce moment  vous vous cambrez me  révélant  vos fesses. Je lèche  je vais et je viens je lèche partout sans peur impudique. Curieuse. Un mal de genou me fait demander  à bouger. Le trio  se disloque pour mieux se réformer.  Vous vous allongez.  Je viens m'empaler  sur vous. Un moment Mick regarde et se caresse. Mes seins ballottés,  par La laisse entre vos mains je monte et vous  met au chaud dans mon ventre.

Puis d'un  coup  vous tirez la laisse m'amenant plus près de vous. Tendu mon cul s'offre à Mick mais c'est aussi dans mon ventre qu'il  vient se caler. Une habile manœuvre fait  que vos deux sexes me remplissent. La cadence reprend. Me surprend. M'emporte.  Je vous  sens jouir me remplir et m'abandonne dans un râle  à ma jouissance.

Comme  échouée  je gis  jambes  écartées.  Vous venez un à un lécher se qui s'échappe de moi puis un à un me baiser la bouche.  Encore cet échange de fluide qui nous dépasse,  nous excite encore plus..vous vous embrasse aussi dans cet élan lubrique. Puis là, vous me demandez  de me rendre dans la large douche italienne. De poser une serviette sous mes genoux. Et d'attendre.  Je m'exécute.  Mans menottes dans le dos maintenant  je vous regarde  tourner autour de moi. Vous me bande les yeux. Quelques secondes de silence.  Je vous  sens tout deux près de moi et vous entend  dire, attend mon signal. Et là  un jet chaud puissant odorant  m'inonde les seins les épaules le ventre. Vous me marquez. Silencieuse je subis. Silencieuse  je suis intérieurement  fière  de mériter cet hommage.  Puis un signe de vous et Mick  m'inonde  le dos les fesses.  Une seconde  de honte de je ne sais quoi me fait avoir un sanglot. Je mérite la douche la vraie. Mick se retire  de la sdb. Vous levez toutes mes contraintes. Et là.  Amoureusement vous me lavez.  Mousse eau chaude  caresses..je reviens  à  la vie. La première partie est finie. Nous avons convenu de nous revoir tout les trois.  Nous n'en avons pas fini. 

Mick s'en va. J'ai alors droit  à mon câlin récupérateur mes mots doux et mon Dan.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.